Bright : le film qui oppose la critique et le public !

Après Suicid Squad, David Ayer nous offre Bright par le biais de Netflix gratuit, un film à la fois creux et rempli d’imagination, mais qui expose les réalités d’un monde alternatif. Sorti le 22 décembre 2017 sur Netflix, c’est un film fantastique joué par Will Smith et Joel Edgerton. Will Smith joue ici le rôle de Scott Ward, un flic noir et Joel Edgerton se retrouve dans la peau de Nick Jakoby, un flic orc.

En effet, dans un univers alternatif où les humains, les elfes, les orques et les fées cohabitent, un flic se voit obligé de faire équipe avec un policier orc, le premier de sa génération. Confrontés à une menace maléfique durant une patrouille nocturne, les deux hommes devront faire équipe pour s’en sortir.

Mais entre protestations et appréciations, les avis du public et des critiques sont plutôt partagés.

Une mise en scène plutôt originale

Tout l’enjeu du film repose sur la quête d’une baguette magique qui offre à certains élus, les Bright, la possibilité de réaliser leur dessein. Poursuivis par les elfes, avec à la tête une Inferni dont Naomi Rapace joue le rôle, et un groupe de gangsters, Ward et Jakoby n’auront pas d’autres choix que de faire appel à leur capacité de survie pour s’en sortir.

Le film policier fantastique, dont certains personnages sortent de l’ordinaire, se déroule dans un univers réel avec quelques changements de décors. Joel Edgerton qui joue le rôle de Nick Jakoby, l’orc, est plutôt méconnaissable. Il lui faudra passer environ 3heures de maquillage chaque jour pour réussir à incarner le personnage. Quant à Naomi Rapace (Leilah), on la reconnait très bien, même si elle ne se présente pas comme à l’accoutumée. Il en est de même pour Édgar Ramírez, qui joue le rôle de Kandomere, le chef de l’Unité d’Intervention Magique.

Un film bien accueilli par le public

Il y a toujours quelque chose de fascinant à regarder un blockbuster, car certains vous émeuvent et d’autres vous déçoivent. Mais chaque film se distingue par ce qu’il peut apporter de plus à la société. Celui-ci est peut-être un film d’action fantastique, mais il met en évidence un monde où la discrimination et le racisme sont de coutume. Et alors que la critique américaine se montre moins indulgente, à l’instar de David Elrich d’IndieWire, le film Bright reçoit le soutien du public avec des notes plutôt encourageantes. Certains iront même jusqu’à qualifier Bright de « meilleur film de l’année » (même s’il n’en est vraiment pas le cas). De quoi redonner le sourire à David Ayer qui n’a certainement pas fait l’unanimité avec Suicid Squad.

Même si les critiques fusent de partout, vous ne raterez probablement pas le prochain Bright, que vous ayez souscrit à un Netflix gratuit ou à un abonnement en bonne et due forme. Puisque Netflix a commandé une suite.